AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:39

Citation :

JILLIAN HARLOWS
Life hasn’t to be perfect. It has to be lived.
-----------------------------------
~ YOU THINK YOU KNOW ME?
nom ~ Harlows. prénoms ~ Jillian. âge, date et lieu de naissance ~ Née le dix mars à Boston ; Vingt-deux ans. emploi ~ Libraire. groupe ~ There is something under my bed. caractère ~ Souriante, naïve, studieuse, cultivée, patiente, maladroite, amicale, attentionnée, bavarde. statut financier ~ Aisé. statut matrimonial ~ En couple. avatar ~ Nina Dobrev.
~ I want to know who I'm looking at.

« Qu'est-ce qu'elle est belle.. » Les larmes au yeux, Julie, celle qui deviendra officiellement ma mère adoptive dans quelques heures m'observais du haut de mon berceau avec un sourire resplendissant et chargé d'émotions. A toute juste quelques heures tout ce que je pouvais lui adresser c'était un regard, avec mes petits yeux qui avaient du mal à s'ouvrir. « Nous ne savons comment vous remercier, vous nous faites le plus beau des cadeaux en nous confiant votre fille. » Julie s'adressait à présent à ma mère biologique, Addison. Addison.. La seule chose qui me restera d'elle sera son prénom et une photo prise à ses côtés au moment de ma naissance. « C'est votre fille à présent et j'ai une totale confiance en vous concernant son éducation. Vous ferez de merveilleux parents. » Toc, toc L'infirmière ouvrit délicatement la porte afin de se glisser dans la chambre ; elle m'observa avec ce regard que tout le monde ne peut s'empêcher d'avoir face à un bébé. Un regard attendri suivit d'un léger sourire puis se retourna face à Addison. « Je dois vous demander comment est-ce que vous désirez l'appeler, afin que je puisse préparer son bracelet de naissance. » Addison regarda alors mes parents, comme pour leurs faire comprendre que cette décision ne lui appartenait pas et qu'elle leurs laissait le libre choix de mon prénom. Mes parents se regardèrent alors, émus ils purent enfin dire à l'unisson, le prénom qu'ils avaient toujours rêvé de prononcer pour leur enfant. « Jillian. » Addison acquiesça précisant qu'ils avaient fait un très bon choix. Sur ce, cette nuit fut la dernière que je passais auprès d'Addison. Elle glissa son petit doigt dans ma petite main que je me suis empressé de fermer afin de serrer son doigt et nous nous endormîmes. Le lendemain Julie et Matthew vinrent me chercher afin de m'emmener chez eux. J'adressai un dernier regard à ma véritable mère et me voilà partis pour commencer ma vie, qui aurait certainement était différente avec Addison. Comment aurait été ma vie autrement ? Sans Julie et Matthew ? Je n'en sais rien et ne le saurais jamais. Heureusement je n'ai jamais eu à me plaindre de ma vie et ne m'en plaindrais jamais.

La vie est belle chez les Harlows enfin.. chez moi. Cela faisait maintenant quelques mois que je vivais ici et que j'étais devenu officiellement une Harlows. Addison ne s'était pas trompée, Julie et Matthew étaient bien des parents exceptionnels ! J'étais leurs petite poupée et chaque jours j'avais droit à plusieurs heures de câlins et de "gouzi-gouzi". Mes premiers rires commencèrent à sortir faisant complètement craquer mes parents.
Au fur et à mesure que le temps passait plusieurs questions me vinrent en tête. Pourquoi le ventre de ma mère prend de l'ampleur ? Pourquoi est-ce que mes parents sourient et pleurent en même temps ? Trop de questions que je ne pouvait pas poser pour la simple et bonne raison que je n'avais pas encore la parole.
Ma petite vie tranquille suivit son cours jusqu'à mes un an. Effectivement, mes cris et mes pleurs n'étaient plus les seuls dans la maison. A présent mes parents devaient redoublés d'efforts, faire le double de biberons, changer le double de couche et faire deux fois plus de courses. Vous l'aurez compris, j'ai une sœur. Une petite sœur rien qu'à moi, que j'adorais observer. A présent nous étions deux et ma vie ne devint que meilleure.
« 1,2,3.. SOLEIL ! T'as bougé Lou ! » « Non c'est pas vrai ! Tu triches, je vais pas au poulailler ! » En entendant Lou hausser un peu le ton, ma mère sortit dans le jardin pour nous demander de nous calmer et de ne pas nous disputer. Lou et Jillian se disputer ? Jamais ! Mise à part aux jeux, en même temps nous étions toutes les deux un peu mauvaises perdantes mais c'était surtout pour se taquiner. En plus de vingt ans de vie commune, nous avions beau être sœurs, nous ne nous sommes jamais mises en colère l'une contre l'autre. J'ai toujours eu un profond respect pour ma sœur et vice-versa. Je faisais tout pour la protéger (bien que nous n'ayons pas une différence d'âge flagrante) et je continuerais. C'est la prunelle de mes yeux et je ne supporte pas de la voir triste ou contrariée. Je savais que j'allais devoir la défendre de temps en temps dans des petites disputes à l'école ou des choses insignifiantes, mais jamais je n'aurais pensé devoir l'aider à se sortir de la drogue..

Ah, le lycée ; Les plus belles années selon les trois quart des personnes. Pour ma part les années lycées furent à moitié belles et à moitié désastreuses. Commençons d'abord par le commencement. Lorsque je suis entrée au lycée avec Lou, tout se passait à merveille. Nous avions le même cercle d'amis, les mêmes délires et nous étions dans la même classe pour couronner le tout. Malheureusement, pour une raison que j'ignore encore (surement la crise d'adolescence) Lou a commencé à se détourner de notre cercle d'amis pour aller se réfugier avec des personnes.. pas très fréquentable. Du moins pas à mon gout. Au départ je l'ai laissé faire et je me suis dis que si ces personnes venaient à faire des mauvais choix, elle était assez grande à présent pour se défendre seule et faire la part des choses. J'étais bien loin de me douter que je m'étais trompé..
Cela faisait plusieurs soirs qu'elle rentrait plus tard que prévu à la maison, trainant près du lycée avec son groupe. Lorsque nous étions en cours et que je l'observais, je la voyais beaucoup moins concentrée. Son comportement commençait à m'inquiéter. C'est pour cela que je me suis décidé à lui faire part de ce que je pensais de ses fréquentations et de ses façons d'agir. A ma grande surprise, Lou a réagit de manière très agressive (sûrement l'effet de la drogue), je ne l'avais jamais vu comme ça. Cette fois-ci je commençait vraiment à me faire du soucis, j'avais peur pour elle. Je n'ai rien dis pendant longtemps, mais un jour ce fut la goutte d'eau et je l'ai menacé de tout dire à nos parents afin qu'elle se fasse aider au plus vite. Lou, sur le coup, n'avait pas voulut m'écouter, seulement plus tard, elle vint me voir dans ma chambre en pleurant et en s'excusant de ses agissements envers moi. Évidemment je l'ai pardonné tout de suite et l'a prise dans mes bras pour la consoler. Je l'ai conseillé de quitter au plus vite les amis qu'elle s'était fait. Cette bande de connards l'avait fait plonger dans la drogue, il fallait à tout prix qu'elle s'en défasse. Ce fut dur, mais je la voyais petit à petit remonter la pente. Elle allait un peu mieux et avait une meilleure mine. J'étais fière d'elle, elle s'en sortait et toute seule. Je la trouvait vraiment très courageuse et tout les jours je l'encourageait à continuer dans cette lancée, mais quelques semaines plus tard, elle ne put s'empêcher de replonger. C'était de pire en pire. Elle était convoquée au commissariat pour tapage nocturne, elle était défoncée en permanence et devenait même violente. Je n'en pouvais plus, c'est la raison pour laquelle je mis nos parents au courant. Inutile de vous dire ce qu'il s'est passé chez moi. Des cris et des pleurs mais cette fois-ci, pas de joie. La tension était limite palpable à la maison, ça devenait vraiment insupportable. Tellement insupportable que mes parents décidèrent d'envoyer Lou chez notre tante, à Woodsbro. Cette nouvelle fut désastreuse et chamboula tout dans mon esprit. Malgré son comportement, Lou restait ma sœur et même si elle ne le disait pas, je savais qu'elle avait besoin de mon aide. Elle me l'avait fait comprendre la première fois. Je me devais d'être là pour elle, je ne pouvais pas me permettre de simplement la laisser partir en la regardant de la fenêtre de ma chambre pour éviter les adieux. Il fallait que je parte avec elle. Peut-être était-ce une mauvaise décision ? Un coup de tête ? Je m'en fichais complètement ; il fallait que j'y aille.
Au départ, l'idée ne plu pas à mes parents, mais après un temps de réflexion il trouvèrent que c'était finalement une bonne idée que Lou bénéficie de l'aide de sa sœur. Elle en aura besoin, c'est sûr. C'est donc une fois les valises faites que les deux sœurs partirent en direction de Woodsbro.

Au revoir Boston, Bonjour Woodsbro. Ville plutôt sympa, calme et paisible au premier abord. Les gens ont simplement l'air un peu plus.. méfiants qu'à Boston, mais rien de bien effrayant. Dès que mes pieds touchèrent les terres de Woodsbro je savais déjà que cette nouvelle vie allait être exceptionnel. J'étais en attente de tellement de chose et prendre le large ne nous ferais pas de mal, ni à moi, ni à Lou. Après tout c'était pour elle que nous étions ici et pour moi ce nouveau départ serait le bon. Pour la première fois de ma vie j'allais enfin prendre mon indépendance et vivre loin de mes parents. Heureusement ma sœur était là sinon j'aurais perdu tout mes repères.
Je n'avais vu ma tante que quelques fois en l'espace de vingt ans. Cela me permettra donc en plus de nouer des liens avec les gens de ma famille.
Une fois bien installé et après avoir visité plusieurs fois la ville afin de mieux m'intégrer je me suis décidé à chercher un travail. Fini le lycée, place à la vie active et puis ce n'était tout de même pas à ma tante de tout assumer, il était normal que je contribue à l'hébergement et tout ce qui allait avec. Je me baladait donc en ville, CV en main lorsqu'une affiche attira mon attention : "Librairie recherche vendeuse/conseillère clientèle". Parfait ! C'était exactement ce qu'il me fallait, un travail dans un univers entouré de lecture ; mon univers. J'ai donc postulé et eu le poste haut la main. Bien entendu je ne perd pas de vu mon objectif et mon rêve par la même occasion ; devenir écrivain. Je tiens d'ailleurs depuis des années un bloc note avec quelques bribes de ce que projette d'écrire comme roman. Ça reste encore un projet top secret, mais je compte bien tout mettre en œuvre pour plus tard faire paraitre mon roman, signé Jillian Harlows. Enfin pour l'instant il fallait surtout que je me concentre sur mon job et ma sœur.. Et pourquoi pas me faire des amis ! Étant donné que je suis très bavarde je me suis rapidement intégré à la ville et au voisinage et n'ai pas eu de mal à me faire des amis. Pour la suite se faire des amis c'est facile, mais des petits amis c'est autre chose. Vous ne me croyez pas si vous le voulez mais je n'ai jamais eu de petit ami. Je fais partit de ces filles qui se réservent pour "le bon". Si seulement un instant j'avais imaginé que "le bon" serait ici à Woodsbro..
C'était un samedi matin, j'étais seule à la librairie et vu qu'il n'y avait pas foule je décidais de me plonger dans un bouquin derrière la caisse. J'entendis soudain la porte de la boutique s'ouvrir puis des pas s’avancèrent vers moi. Beaucoup trop concentré dans ma lecture pour réagir je ne fis pas attention (Pas très professionnel comme attitude, heureusement j'étais seule dans la librairie). Tout à coup une pile de livre vinrent perturber mon activité et se posèrent devant mes yeux sur le comptoir. J'ai alors examiné cette pile de livre et ne mis pas longtemps à m'apercevoir qu'ils étaient très vieux et.. poussiéreux. « Ouah'w, ça doit faire un moment que vous ne les avez pas sortit du grenier, néanmoins, ils sont magnifique ! » Je levais enfin les yeux afin de voir mon interlocuteur. C'était un jeune homme de mon âge visiblement avec un visage si beau et si doux. Mon cœur s'emballa très rapidement et mes pommettes rougirent sans que je ne puisse y faire quelque chose. C'était donc ça le coup de foudre ? Cette sensation que des milliers de papillons s'envolent dans votre ventre ? Sensation bizarre et agréable en même temps.
De fil en aiguille nous sommes devenus très proche. Le fait que nous ayons des amis en commun a beaucoup contribué à ça. Un jour alors qu'on s'était retrouvé dans un bar avec nos amis, je lui trouvais une attitude différente de d'habitude. C'est là qu'il m'avoua ses sentiments assez maladroitement ; détail qui me fis craquer d'avantage. A ce moment là mon premier baiser fut échangé. Ce fut un moment magique qui restera très certainement gravé dans ma mémoire pour toujours. Aujourd'hui nous sommes un couple heureux et épanoui. Je ne le quitterais pour rien au monde, c'était sûr, cet homme était l'homme de ma vie ; aujourd'hui et pour toujours.
Tout allait donc parfaitement bien dans ma vie jusqu'à ce jour tant redouté..

Nous savions pertinemment que Rose, notre tante était atteinte d'un cancer du sein depuis longtemps. Seulement nous étions bien loin de nous imaginer qu'elle décèderait aussi vite. Nous avons souvent tendance à nous dire que ça n'arrive qu'aux autres et que nous et notre famille sommes immortels. Malheureusement, la réalité nous rattrape bien vite et nous annonce ça sans scrupule, comme un coup de massue. Nos parents avaient prit soin de nous prévenir de sa maladie avant que l'ont partent. D'une part pour qu'on s'occupe d'elle par la même occasion mais aussi pour qu'on lui évite des efforts. Malgré tout ce que nous avons pu faire Lou et moi, Rose nous quitta du jour au lendemain, sans crier gare. Nous étions dévastés et avons mit beaucoup de temps à nous en remettre. C'est ainsi, la vie continue. Rose avait prit soin de nous léguer sa maison avant de mourir. Nous n'étions pas à la rue c'était déjà ça, et heureusement que Lou a un boulot elle aussi car mon maigre salaire ne m'aurais pas permis de nous faire vivre bien longtemps. Pour l'instant nous arrivons à nous en sortir toutes les deux et tout se passe bien dans nos premiers pas en tant que sœurs autonomes et responsables. Espérons que ça dure !

Ma vie n'est plus aussi parfaite qu'au début mais je ne me plains toujours pas. Lou commence petit à petit à se sortir de ses problèmes de drogue bien qu'elle replonge aussi vite qu'elle n'arrête. Ça va être dur mais pas impossible. Je serais là pour elle quoi qu'y m'en coûte et je ferais tout pour la sortir de cette merde qui lui pourrie autant la vie que la santé. Je vais la remettre dans le droit chemin soyez en sûr, je ne lâcherais pas ma sœur quelque soit la situation.
Pour ce qui est de mon couple, tout se passe à merveille de ce côté là. Je suis autant amoureuse que le premier jour si ce n'est plus. Mon amour envers Shane déjà immense, grandit de jour en jour. Rien ne pourra jamais nous séparer enfin.. je touche du bois.

~ AREN'T YOU SUPPOSED
Que savez-vous des premières séries de meurtres? Pour tout vous dire, je ne sais pas grand chose de cette série de meurtres. Étant donné que je suis née à Boston et que je n'ai débarqué que récemment à Woodsbro je n'en ai que vaguement entendu parler.
Que pensez-vous du meurtre d'Alicia Peters? Simple assassinat ou début d'une nouvelle série? Je vivais déjà sur Woodsbro lorsque Alicia fut assassinée alors forcément cette fois-ci j'ai eu légèrement la boule au ventre. Vu les antécédents, je ne pense pas que ce soit un simple assassinat, à mon avis les séries de meurtres vont reprendre. Et si j'étais la prochaine ? Ou même, ma sœur ? Je n'ose pas l'imaginer.. Avant je n'y pensais tout simplement pas, mais aujourd'hui je m'efforce de ne pas y penser. Honnêtement, je suis toujours sur mes gardes et oui, je peux dire que j'ai un peu peur, mais après tout je pense que tout le monde est dans le même cas que moi.
Avez-vous quelque chose à cacher? En revanche je peux vous assurer que pour ma part, je suis blanche comme neige ! Évidemment nous avons tous nos petits secrets (Plus ou moins grave, c'est vrai..), mais de mon côté ce n'est vraiment pas grand chose.
TO ASK ME A QUESTION?prénom/pseudo ~ Jodie/Next.Chapter. âge/région ~ Dix-neuf ans/Languedoc-Roussillon où avez-vous connu basq? ~ Sur Bazzart. votre avis ~ Très bon contexte, beau design, une bonne ambiance à priori. Tout est parfait quoi ♥ un dernier mot? ~ Hakuna Matata.


Dernière édition par Jillian Harlows le Ven 2 Nov - 4:42, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
◊ DYING LIKE A SHOOTING STAR.
avatar
HUMEUR : upset.
EMPLOI : à la tête de l'empire blackwood.
LOGEMENT : #1492 greatview w/ zeck beckenridge.
http://24.media.tumblr.com/b086bad308e46ff371132eac823b6f4c/tumblr_miw8k7omFd1qbtag1o5_250.gif
FEATURING : mila kunis ◊
PSEUDO : aude ◊ hungry eyes.
CREDITS : avatar ◊ hawthorn. gifs ◊ bowlegschester + kunissexual
ICI DEPUIS : 29/09/2012
MESSAGES : 430
faire une cherry pie pour zeck ◊ aller chercher devon à l'école comme l'a demandé caleb ◊ me repoudrer le nez ◊ retrouver mon ipad ◊ éviter drea ◊ parler avec lena ◊ éviter drea ◊ vérifier les serrures de la maison ◊ acheter des fringues ◊ faire les courses ◊ vider le lave-vaisselle ◊ éviter andrea

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:40

Welcome heeeere
Bonne chance pour ta fiche et merci de ton inscription Si tu as besoin, je suis là

_________________
And in the forest I make my home, Lay down my heart on an ancient stone, And if my heart should somehow stop, I’ll hang on to the hope That you’re not too late. @JamesVincentMcMorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beascreamqueen.forumsgratuits.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:45

Merci beaucoup ma belle
Je n'hésiterais pas en cas de problème dans ce cas :).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
EMPLOI : vendeuse dnas un magasin de prêt à porter.
LOGEMENT : #1710 greatview w/ jillian harlows

FEATURING : candice accola
CREDITS : en cours.
ICI DEPUIS : 01/11/2012
MESSAGES : 45
AND IT ENDS OVER THERE.


MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:53

Soeurette. I love you Encore bienvenue et n'hésite pas si tu as des questions (aa).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:56

La plus belle I love you
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HUMEUR : déprimant.
EMPLOI : event-planner.

FEATURING : ashley greene.
PSEUDO : milou.
CREDITS : bazzart + tumblr.
ICI DEPUIS : 21/10/2012
MESSAGES : 100

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:57

OH YEAH HAKUNA MATATA!
bienvenuuue parmi nous Harlows²!

_________________
« There’s nothing you can do or say, baby! I’ve had enough, I’m not your property as from today, baby! You might think that I won't make it on my own, but now I’m .. stronger than yesterday. Now, it’s nothing but my way. My lonliness ain’t killing me no more. I’m stronger ! » (c)pepperland I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Jeu 1 Nov - 18:58

Mouahah, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
EMPLOI : vendeuse dnas un magasin de prêt à porter.
LOGEMENT : #1710 greatview w/ jillian harlows

FEATURING : candice accola
CREDITS : en cours.
ICI DEPUIS : 01/11/2012
MESSAGES : 45
AND IT ENDS OVER THERE.


MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Ven 2 Nov - 10:47

Ta fiche est parfaite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Ven 2 Nov - 14:52

Merci beaucoup soeurette
Je suis vraiment contente qu'elle te plaise ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
◊ DYING LIKE A SHOOTING STAR.
avatar
HUMEUR : upset.
EMPLOI : à la tête de l'empire blackwood.
LOGEMENT : #1492 greatview w/ zeck beckenridge.
http://24.media.tumblr.com/b086bad308e46ff371132eac823b6f4c/tumblr_miw8k7omFd1qbtag1o5_250.gif
FEATURING : mila kunis ◊
PSEUDO : aude ◊ hungry eyes.
CREDITS : avatar ◊ hawthorn. gifs ◊ bowlegschester + kunissexual
ICI DEPUIS : 29/09/2012
MESSAGES : 430
faire une cherry pie pour zeck ◊ aller chercher devon à l'école comme l'a demandé caleb ◊ me repoudrer le nez ◊ retrouver mon ipad ◊ éviter drea ◊ parler avec lena ◊ éviter drea ◊ vérifier les serrures de la maison ◊ acheter des fringues ◊ faire les courses ◊ vider le lave-vaisselle ◊ éviter andrea

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Ven 2 Nov - 14:54

Je te valide J'aime ta fichette
Bon jeu, j'ai hâte de voir ce qu'il va se passer avec le chéri et la sœurette

_________________
And in the forest I make my home, Lay down my heart on an ancient stone, And if my heart should somehow stop, I’ll hang on to the hope That you’re not too late. @JamesVincentMcMorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beascreamqueen.forumsgratuits.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   Ven 2 Nov - 15:00

Merciiii merci merci
Oui j'ai hâte de voir ce qu'il va se passer aussi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jillian Harlows ✿ True love isn’t real unless it is given back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◗ DON'T FUCK W/ THE ORIGINAL :: 05. PLEASE DON'T KILL ME, I WANNA BE IN THE SEQUEL :: Old Stuff-